19 astuces pour ne pas manger plus qu’il ne le faut

Partage

As-tu déjà été au restaurant?

Question idiote tu dois te dire! Donc, je vais maintenant prendre la liberté de prendre pour acquis que oui. Maintenant, as-tu déjà été au restaurant dans la merveilleuse province du Québec (vois-tu je ne prends pas nécessairement pour acquis que tu vis là!). Sinon, laisse moi te résumer l’assiette que tu recevrais. Tu vois un repas normal pour un appétit régulier? Tu visualises? Multiplie le tout par 2, voir même 3 parfois, et tu as ton assiette que l’on s’entête tous à finir, car on a tous été élevé de sorte de ne pas gaspiller la nourriture (du moins la majorité là).

Heureusement, maintenant, et à 98% du temps (statistique non vérifiée), tu peux prendre le reste de ton repas pour emporter et le manger le lendemain chez toi. Malheureusement, souvent, avant de penser à cette solution, nous nous forçons à finir l’assiette et dépassons de beaucoup ce que nous étions supposé manger et finissons avec un mal de ventre (inévitable dans mon cas).

Donc, je me suis dit quoi de mieux que de présenter mes 19 astuces dans la vie de tous les jours, que ce soit au restaurant ou ailleurs, pour ne pas manger plus qu’il ne le faut.

Avant de commencer, sache que je les énumère dans un ordre qui défi tout logique. Donc n’essaie pas de comprendre la suite logique, il n’y en a pas, mais l’essentiel de l’information est là!

Commençons!

1- Achète des petites portions de fromage pré-emballé à l’épicerie. Excellent pour ne pas se couper la moitié de la brique de fromage et partir avec au travaille pour finalement passer au travers et avoir manger sa dose de fromage pour les 3 prochains mois en un lunch de 45min!

2- Apporte-toi des amandes en cas de petites fringales dans un tout petit contenant qui peut en abriter pas plus que 20. Très pratique pour ne pas tomber dans le sac et manger suffisamment de gras santé pour que le mot santé dans la phrase n’est plus de sens.

img_09813- Apporte des grignotines dans un petit contenant afin de pr-établir la quantité que nous sommes en droits de manger. Si tu veux manger des « Triscuits » au travail, apporte-t-en dans un petit contenant afin d’Avoir une quantité limité, car nous savons tous que lorsque l’on s’ennuie nous sommes plus propice à manger nos émotions (je tiens à préciser que je ne m’ennuie pas à mon travail et toi?).

4- Brosse-toi les dents après avoir mange. Tu as encore faim après avoir souper? Du moins, tu penses voir faim? Brosse-toi les dents. Qui aime manger après s’être brosser les dents? Cette personne est une exception!

5- Bois du thé. Souvent, le soir (c’est souvent le soir que nous partons en guerre contre la tentation ou à la cafétéria du travail rempli de « Mars » et « Snickers” arrrfff!), nous sommes plus propices à vouloir nous occupés l’esprit avec des chips ou autre, nous pensons avoir « faim » alors que généralement nous avons soif. Donc, bois du thé ça devrait calmer quelque ardeurs.

6- Bois de l’eau. Dans le même ordre d’idée que le point « 5 », nous avons souvent soif avant d’avoir faim, alors bois ton 2L d’eau par jour avant de manger le sac de « Miss Vickies » (désolé j’étais entrain de me faire la moral).

7- Mange plusieurs petits repas par jour. Tu as dû déjà en entendre parler, car c’est la grande mode. Ce n’est pas pour rien, c’est parce que ça marche. Le but c’est de nourrir régulièrement son corps des nutriments dont il a besoin. Le principe est simple. Au lieu de manger 3 gros repas, matin, midi et soir, tu en manges 5-6 au 2-3h (pas de chips ou chocolat, mais d’aliments nutritif!).

8- Prépare-toi un menu de la semaine. Au lieu d’arriver chez toi le soir et te jeter sur le menu de la pizzéria du coin ou des plats congelé contenant suffisamment sel pour te bloquer un rein, car tu ne sais pas quoi manger et que tu as pris suffisamment de décision dans ta journée, tu sais déjà quoi manger (et idéalement tu l’as préparer la fin de semaine précédente, idéalement…)

9- Lorsque tu vas à l’épicerie, présente-toi là armé du liste liste d’épicerie précise et exhaustive. Et ne déroge pas de ce qui est inscrit (qui représente le menu de la semaine que tu as anticipé, faire le lien avec le point « 8 »).

10 – N’achète pas de croustilles et sucreries. Sous aucun prétexte. Si ce n’est pas bon pour toi ce n’est pas bon pour ton chum, ni tes enfants 😉 . Si c’est un cas de divorce, qu’il les cache et se cache lorsqu’il en mange!

11- Évite les aliments à calorie vide (que j’appelle). Ce sont des aliments qui font grossir, mais ne nourrisse pas notre corps. Exemple? Mcdonald’s. Suis-je la seule à avoir faim après pareil?

12- Prépare à l’avance tes repas. Ce point est en lien avec le point « 8 » et le « 9 » (je t’avais pas de suite logique dans mon affaire). Coupe tous les légumes que tu peux à l’avance, cuit tous les légumes et glucides que tu peux, ta viande, etc. Si tu as de la place, prépare tes Tupperware à l’avance pour la semaine, bref, facilite-toi la vie. uqs1802d0cq-katie-smith

13- Prévois-toi, d’avance, des jours ou repas où tu te permets de « tricher », ça t’évitera de te donner l’autorisation tous les jours.

14- Mange des crudités ou un fruit lorsque tu as une fringale que même l’eau ou le thé ne peut contrôler. Ça t’évitera de te bombarder de 30g de sucre transformé juste avant d’aller au lit essayer de dormir.

15- Trouve-toi une façon de te rappeler ton objectif tous les jours pour te garder « on track », sur le droit chemin. Une feuille d’objectif sur le frigidaire, ton menu, une photo de toi, une citation, n’importe quoi, mais quelque chose qui fonctionne.

16- Impose-toi une heure de fermeture pour la cuisine, comme il font au restaurant. Tu veux manger un petit quelque chose et il est 21h? Non, désolé madame la cuisine et fermé, revenait demain 7h du matin! Sauf pour l’eau. L’eau c’est 24h/24, 7jrs/7 !

17- Pour en revenir à mon exemple de restaurant de tantôt, il y a une solution pour éviter de manger la portion familial réservé à une personne que le restaurant juge bon de te donner. Dès que tu reçois ton assiette, tu demandes un contenant pour emporté, et tu coupes en deux le contenu de ton assiette et hop on en parle plus, dans le contenant.

18- Tu peux également demander la vinaigrette à part lorsque tu commandes une salade. Ça t’évitera de penser que tu peux élever des poissons rares dans ton assiette juteuse où même les légumes sont entrain de s’y noyer.

19- Trouve des alternative plus santé à tes plats préférés. Par exemple, une lasagne de zucchini comme « pâtes », une pizza avec une tortilla comme « pâtes », etc. Ça te permettra d’avoir une portion plus agréable à regarder dans ton assiette au lieu d’avoir l’impression d’être dans un 7 services d’un restaurant français huppé où tu te demandes s’il comptait réellement te nourrir ou seulement faire de l’art avec ton assiette.

Et tadam! Voici mes meilleurs astuces. Qu’en penses-tu? Ça a un minimum de sens et c’est quand même ingénieux (s’il te plait dit que je n’ai pas écrit tout ça pour rien et que tu vas t’en servir!).

Maintenant, je te laisse préparer ton menu, faire ton épicerie avec ta liste exhaustive et préparer le tout pour la semaine prochaine!

Marjorie -xox-

P.s. pour avoir de l’aide et du soutien d’une communauté chaleureuse qui désire améliorer ses habitudes de vie, joins-toi au groupe Je suis mon petit Succès- Par Les petits Succès sur Facebook en cliquant ici. Psst. C’est gratuit 😉 .

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.