Beaucoup de choses en tête et moins d’énergie pour le reste

Partage

Beaucoup de choses en tête c’est temps-ci?

Tu essaies de penser à tout, te retrouver là-dedans et la seule impression que tu as, c’est que ta tête va bientôt exploser?

Bienvenue dans le club! Mon dieu qu’il est difficile de nos jours de trouver le temps de tout faire. Travailler, manger, dormir, l’école, les enfants, les tâches ménagères, les factures, nos passions, les amis, la famille, et j’en passe.

Personnellement, je suis rendu au point où je choisis mes batailles et clairement la vaisselle n’en fait pas partie. Game over petites assiettes on se reverra dimanche soir, si le lavage me le permet.

J’ai l’impression qu’avec l’arrivée des nouvelles technologies et le fait que l’on doit être disponible tout de suite et maintenant tout s’est accéléré. Ou bien, ça vient aussi du fait que je suis devenu une adulte. Ça doit jouer j’imagine.

N’en demeure pas moins que ce n’est pas facile être une adulte! Ça avait l’air franchement plus excitant quand j’avais 14ans et que j’envoyais chier le monde pour cause d’incompréhension. Ahhh douce jeunesse innocente. Si on m’avait parlé des factures, carte de crédit, dettes d’études, des pannes de voiture, du linge super cher, de la bouffe santé qui tue le budget en plus des gens dépourvus de cerveau. Je me serais recouchée en espérant que cela serait qu’un mauvais rêve! Bye là, je me lèverai peut-être vers midi ou une heure de l’aprém’!

Ahhhh, la grasse matinée… quelque chose d’autre que l’on ne m’avait pas spécifié. Ce privilège égaré. Qui fait encore la grasse matinée passé 25 ans dans la salle?

Mais bon, heureusement, il y a de bons côtés à être adulte, cependant, je pense qu’ils sont souvent inexplorés. Ce qui est merveilleux avec le fait d’être adulte, c’est que le monde devient un réel terrain de jeu. Émancipé de nos parents, nous pouvons enfin prendre nos propres décisions et notre avenir se dessine plus clairement.

Cependant, et c’est là qu’est le piège, la société a déjà pensé à ce qu’il te conviendrait. En gros? La même chose qu’à tous les autres, un travail qui paie les factures (que tu l’aimes ou non), une maison, une famille et si tu n’es pas allergique, un chien. Si tu es allergique comment tu fais? L’un d’entre-vous devra dormir dehors, alors fait en sorte que ce soit toi le chouchou de la famille!

Pourquoi est-ce un piège que de se faire lobotomiser le cerveau parce que la société attend de nous? Car, souvent ce n’est pas ce pourquoi nous sommes nées. Nous naissons, certes tous égaux, mais différent également. C’est la beauté de notre monde. Nous sommes comme des fleurs tous beaux/belles et différents. Et donc, il est normal d’avoir des intérêts différents, des besoins différents et des aspirations différentes. Perso, avoir été super ami avec Albert Einstein, je n’aurai pas voulu découvrir ce qu’il a découvert… j’aime pas les chiffres, alors imagine une équation composées de lettres ET de chiffres, tu me perds assurément.

Non, moi ce que j’aime c’est le numérique (donc je suis quand même contente que notre évolution nous ai amené la technologie d’aujourd’hui). J’aime créer du contenu virtuel qui saura aider et inspirer les gens. J’aime écrire des articles et surtout lire ceux des collaborateurs et collaboratrices du Blog, car ils m’inspirent et font évoluer ma perception des choses grâce à la leur. Je rêve de vivre de ma petite entreprise virtuelle où la mission d’honneur et d’aider chaque lecteur ou surfeur/euse du web qui atterrira sur notre contenu à célébrer chaque petit succès. Je veux que les gens se découvre, apprennent à se connaître et suivent leur propre voie dans la vie avec assurance, passion et un grande sourire aux lèvres.

Bref, je veux pas du stéréotype de la société et il y a de forte chance que toi non plus. Autant qu’il est possible que oui, et c’est tout à fait correct.

Mais, si tu ressens un manque d’épanouissement, d’accomplissement, l’impression que tu aimerais faire plus, contribuer plus, avoir un impact plus grand dans ce monde que celui que ton employeur t’impose, il est possible que tu te sois mise de côté. Il est possible qu’en devenant adulte tu es oublié de rêver et de rêver grands.

Il est possible aussi que tu décides maintenant à la lecture de cette article d’y remédier, de prendre ton courage à deux mains, de réfléchir à ce qui te manque dans la vie pour te sentir pleinement réalisé et une fois trouver, d’aller réaliser le tout, comme une jolie petite fleurs qui éclos de son bourgeons.

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.