C’est quoi être fort?

Partage

Souvent, j’entends du monde dire qu’être fort c’est :

  • être joyeux quand on ne l’est pas;
  • de sourire quand on souhaiterait pleurer;
  • de traverser seul nos épreuves;
  • que pleurer c’est pour les faibles, etc.

Je ne veux pas parler pour tous, mais personnellement, je ne suis pas d’accord avec ces expressions-là. Je trouve qu’il faut beaucoup plus de courage pour avouer nos plus grandes peurs, nos plus grandes faiblesses, assumer nos erreurs, mais surtout, surtout aller chercher de l’aide.

Pour moi, ce sont ces êtres humains-là qui seront les grands hommes et grandes femmes de ce monde.

Pourquoi? Tout simplement parce que déjà en partant, aller chercher de l’aide est très courageux. On n’imagine pas lorsqu’on est à terre, en état de faiblesse et totalement démunis, à quel point il nous faut du courage pour aller épancher notre coeur et exposer notre faiblesse. Il faut être humble pour se voir tel que nous sommes, sans pour autant se dénigrer, ni se taper sur la tête.

On a tous été l’oreille attentive et le support d’un ami et/ou d’un membre de notre famille. A-t’on jugé ces gens-là comme étant faibles parce qu’ils avaient eu le besoin de nous parler quand ils étaient au bout du rouleau? Les a-t’on dénigrés? Traités de nom? Il serait très surprenant que la réponse soit oui. Au contraire, lorsque ces personnes ont requis notre aide, je suis pratiquement certaine que nous nous sommes sentis choyés d’avoir été choisi. Alors, pourquoi le contraire serait-il faible?

Il ne peut y avoir une règle pour les autres et une pour nous. Si c’est bon pour nos amis et notre famille, ce l’est forcément pour nous. Même que souvent, lorsqu’on fait l’action d’aller chercher de l’aide, on y voit plus clair et le fait d’avoir demandé nous aide à passer au travers.

Nous sommes tous humains, mais combien parfaits dans notre imperfection!

Nous méritons tous d’accepter la main tendue qui nous est proposée, alors prenons-là et remercions tout simplement la vie.

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.