Communication ou DISCORDication?

Partage

L’ambiguïté, la maladresse, le manque de communication, les ingrédients parfait pour créer … roulement de tambours…des tensions!

En réalité, tout ce qui touche à la communication (mais mal gérée) est source de discorde. En effet, souvent bien des situations peu agréables pourraient être évitées si seulement les interlocuteurs étaient clair sur leurs intentions ou leurs attentes.

Dans cet article, nous nous attarderons plus sur les attentes. Car souvent nous sommes peiné ou frustré, car l’autre personne n’a pas su répondre à nos attentes que nous pensions pourtant clairs.

Malheureusement, l’homme (celui qui se dit viril et maître de toute situation) ne lis pas dans les pensées et encore moins celles des femmes. Car, en effet nous comprendre n’est vraiment pas évident pour un homme puisque nous sommes des êtres extrêmement émotionnel. Souvent, nos réactions vont être dirigées par nos émotions alors que l’homme aura plus tendance à ne pas réagir aussi fort que nous (à moins que ça virilité ne soit remise en doute).

Bien entendu, tout ceci est généralisation. Mais pour traiter de ce sujet, il est difficile de prendre chaque cas, car cet article pourrait devenir un livre. Non pas que cela ne me déplaise, car tu sais à quel point j’adore faire de long articles, mais je sais que tu es très pressée par ton emploi du temps alors je vais le respecter et faire ça court.

Du moins, je vais faire ce que je peux!

Donc, comme nous le disions la communication peut facilement mener à de la discordication (jeux de mots avec communication, pas mal n’est-ce pas?).

Divulguer ses attentes de façon clair, ce n’est pas seulement dire j’aimerai si ou ça. Encore moins faire des allusions du genre “ça serait vraiment génial que ceci se fasse” (tu sais, comme par magie).

Divulguer des attentes clairement, c’est surtout s’assurer que le destinataire de l’information (donc l’autre ou les autres personnes à qui tu parles) aient bien compris ce que tu voulais dire et attends d’eux.

Généralement, quand je vois l’autre personne acquiescer avec le regard aussi vide qu’un Danois (le chien), je lui demande ce qu’elle a compris ou ce qu’elle doit faire. Généralement, la personne bafouille et me dit qu’elle a pas compris. Aussi, parfois, avoir le regard vide est un état naturelle chez elle. Donc, elle me dit “Pour qui tu me prends?”. Et moi de lui répondre “C’était pour voir si tu suivais ;)”.

Dans le dernier cas, le clin d’oeil est très important. Il désamorce souvent tous les niveaux de frustration que peut engendrer la question.

Lorsque tu transmets tes attentes, fais attention si tu emplois l’humour. Si tu fais quelques blagues par-ci par-là. Car la personne peut vite se méprendre et penser que tu n’es pas sérieuse. Si jamais cela arrive, que tu blagues, rigoles, etc. Récapitule tes attentes après avoir dit quelque chose du genre “Mais plus sérieusement…”.

Communiquer ses attentes de façon clair en évitant l’ambiguïté, ce n’est pas compliqué. Par contre, souvent, dans le tourbillon de productivité de notre vie actuelle, nous ne prenons pas le temps de vérifier si cela a bel et bien été fait.

C’est pour cela que des erreurs sont commises alors qu’elles auraient pu être évitées. Des disputes démarrées pour un malentendu. Et des stress créé sans raison.

Être clair, c’est s’assurer que l’autre personne a bien compris. Bien compris ce que l’on attend d’elle en prenant le temps de le faire. Mais aussi en ne prenant pas pour acquis qu’elle est comme nous.

Donc, parfois il faut savoir user de tact et de détails pour s’assurer que certaines personnes ont bien compris.

Ai-je été clairs? 😉

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.