Connais-tu ta valeur?

Partage

Connais-tu ta valeur?

Une étrange question à poser à un être humain, je sais.

Nous ne sommes pas des meubles ou des animaux (quoi que je ne partage pas l’idée de l’article du Code civil au Québec, qui stipule qu’un animal est un bien meuble).

On ne peut pas vraiment se dire “Okay! Moi j’estime valoir 100 000$!” Pourquoi? J’imagine, que se serait bien trop compliqué savoir si on prend de la valeur avec l’âge comme un bon vin ou bien si on perd de la valeur comme une voiture.

Ta valeur elle est en toi.

Tu es ce que tu as de plus cher. N’est-ce pas génial? Tu es riche depuis ta naissance! Et grâce à cette richesse intérieur qui ne demande qu’à sortir, tu pourrais être riche monétairement aussi (haha!).

Mais concentrons-nous sur le principale, tu veux bien? Ta richesse intérieur. Tu dois te demander comment je fais pour savoir que tu vaut plus que tout l’or du monde sans te connaître? Surement que tu te dis que je te flatte dans le sens du poil, histoire de t’amadouer. Ou encore, tu te dis peut-être que je suis comme tout ces gens qui disent que tu es génial et peut être riche demain, juste à le décider.

Ouin, si c’était si simple, je serais riche moi aussi financièrement haha, et laisse-moi te dire que ce n’est pas le cas (du moins pas encore).

Non, mon but n’est pas de te vendre du rêve, si tu veux de l’argent lève tes fesses et va travailler pour comme tout le monde. Que ce soit pour un patron ou pour partir ton entreprise, la richesse monétaire s’acquit d’abord en levant ses fesses et en se retroussant les manches.

C’est pour ca que je veux me concentrer sur une autre richesse que financière. Celle qui n’est pas si simple à acquérir, mais que pourtant nous possédons tous.

Ta richesse intérieur.

Ta richesse intérieur tu l’as enfouis, et peut-être extrêmement profondément, car elle te faisait peur. Tu avais peur d’être incroyable. Pourquoi? Ça semble con ce que tu dis Marjorie!

Ouais, je sais, j’ai trouvé ça débile quand j’y ai pensé aussi, et après mûres réflexion j’ai trouvé ça super intelligent. Comme quoi juste les cons ne changent pas d’idée.

C’est logique, car depuis toute petite sûrement que l’on te conditionne à avoir peur d’être trop intelligente, trop différente, de penser différemment, de vouloir différentes choses, d’oser essayer, d’oser échouer, d’oser réessayer après avoir échouer. Et pourtant ta richesse intérieur elle te parle, elle le sait dans quoi tu es bonne, elle le sait ce que tu peux apporter à ce monde, elle le sait que tu es parfaite comme tu es, mais que tu dois la laisser sortir tout son potentiel pour devenir encore meilleur.

Mais toi tu as peur, peur de ce que les gens vont dire, faire, penser. Alors tu n’oses pas. Tu l’étouffes jusqu’à ne plus être capable d’entendre cette petite voix, ton instinct, te chuchoter ce pour quoi tu es grandiose.

C’est pour ça que tu n’oses plus investir en toi. Investir dans ton développement.

Tu n’oses plus prendre de risque.

Bref, tu n’oses plus.

Tu aimerais t’acheter ce programme d’entraînement à la maison, mais c’est cher. Le mérites-tu vraiment? C’est la question. Car si tu pensais réellement le mériter, tu ne réfléchirais pas et tu l’achèterai. Comme cette voiture qui t’es nécessaire pour aller travailler et donc que tu mérites. Tu n’arrive spas à faire le même lien lorsqu’il s’agit d’entretenir ton corps ou ta flamme.

Tu n’oses pas acheter ce livre de développement personnel de peur d’être jugé, ou ce cours en ligne qui t’est dédié. Car tu as peur. Peur de ce que tu pourrais découvrir, de ce que les autres pourrait découvrir. Tu as peur de ne pas être à la hauteur. Peur de te décevoir.

Et pourtant. Si tu t’autorisais à être. Être 100% libre de simplement être. Tu n’aurais plus peur. Tu aurais soif. Soif d’apprendre, de découvrir, d’essayer, d’échouer, de libérer le potentiel que tu as à offrir à ce monde qui à besoin de gens comme toi, comme moi, comme nous.

Alors, connais-tu ta valeur? Ou oseras-tu la découvrir?

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.