Découverte du “Moi Inc.”

Partage

Dans la vie autant que tout peut paraître si lent, autant que tout peut aller extrêmement vite.

Des accrochages répétés peuvent vite empiéter sur notre santé physique et mental, sur notre vie personnelle, sur notre vie tout entière.

Nos perceptions s’amenuisent, s’assombrissent, nous n’arrivons plus à y voir clair. On devient vite paranoïaque, on se sent constamment persécutée, attaquée, et pour finir on ne se contrôle plus.

On a peine à croire que cela nous arrive réellement. On a peine à se reconnaître nous-même. On est complètement perdu.

On a peur de ne plus jamais se retrouver, de ne plus jamais retrouver la paix et la sérénité, ne plus jamais être heureuse, de ne plus jamais aimer.

Autant dire que l’on est au bout du rouleau.

Puis bien évidemment, lorsque l’on est pas accompagné adéquatement, que l’on se renferme sur nous-même, puis que personne ne perçoit notre détresse, on se retrouve seule, désemparée, abandonnée et encore plus perdu, vidée et déboussolé.

On se dit que l’on est tellement devenu quelqu’un qui ne nous ressemble plus, que même notre entourage le plus proche n’est plus capable de nous aimer. Alors pourquoi le ferions-nous? Pourquoi serions-nous en mesure de nous aimer?

C’est à ce moment que les deux choix les plus cruciaux commencent à se présenter à nous. Vivre ou subir.

Bien entendu, il est facile de vouloir subir notre vie lorsque l’on est au bord du gouffre et que l’on en peut plus. Je ne t’en voudrais pas de choisir cette option. Si tu en es là, je te recommande d’aller regarder la vidéo ou d’assister à la conférence « Moi Inc. » de Stéphane Boudreau, et si tu en es pas là? Je te la recommande quand même!

Par contre, je te le dis tout de suite, il ne fait pas dans la dentelle. Ne t’attends pas à de l’attendrissement de sa part sur ta situation, il est là pour te réveiller pas te conforter.

Le concept du « Moi inc. »? Tu es ta propre entreprise et comme toute entreprise tu dois gérer différents départements. J’imagine que tu vois vite le concept arriver. Et oui, le département de l’entraînement, de la nutrition, des finances, de la famille, du couple, du travail, de la spiritualité, etc. Bref, ce fut un bon « wake-up call » pour moi, comme j’en cherchais dans mes livres de développement personnel que je lisais pour la 2ème fois.

Je pense ce fût drastique, car c’était nouveau, narré et visuel, mais surtout au point où je touchais le fond. Et cette vidéo, je l’ai vu seulement aujourd’hui! Cela fait plusieurs jours que je ne mange plus (et par-là j’entends pas un aliment pendant 24h consécutives), que je ne dors plus, que j’ai mal au dos, à la nuque et en bas de la tête comme cela m’est jamais arrivé et que je pleure lorsque l’on me demande comment ça va, que je dis bien et qu’on me dit « non t’es pas comme d’habitude ».

Je ne m’étais jamais rendu si bas dans ma vie dans mes plus lointain souvenirs. Et aussi seule, car plus le temps avançait et plus certaines personnes décidaient de s’éloigner.

C’est dur. Dur, d’assister à sa décrépitude alors que l’on est extrêmement positive et enjoué habituellement, que l’on aide les gens justement en partageant ses astuces et expériences. C’est dur aussi de se sentir incomprise, pressée, responsable, et idiote. Idiote de ne pas passer par-dessus. De ne pas être capable de s’en foutre. De ne pas être capable d’arrêter de pleurer. De ne pas être capable de voir les solutions proposées comme des solutions envisageables.

C’est pour cela que j’ai décidé d’écrire cet article. En espérant pouvoir aider quelqu’un qui vit quelque chose de similaire de proche ou de loin. Aider quelqu’un qui se sent seul, incompris, et seul!  

Je ne te mentirai pas, je ne pense pas qu’après avoir vu la vidéo tous mes problèmes vont être résolu demain matin. Mais, je sens déjà le changement en moi. Je commence à y voir plus clair. À avoir envie de sourire un peu plus et de m’autoriser à m’aimer et surtout accepter la situation telle qu’elle est. J’ai décidé de lâcher prise sur le fait que des gens sont partis. Et j’ai décidé que depuis 26ans de vie j’ai toujours su être là pour moi et me soutenir et que ce ne sera pas maintenant que j’arrêterai. Je suis ma meilleure amie.

Faut pas que tu te laisses tombé, après tout tu es en affaire et ton entreprise, ton corps à besoin de toi.

Il faut que tu acceptes que tu aies besoin de prendre soin de toi et que cela implique du temps, de la patience et beaucoup d’énergie et bien sûr, actuellement, de l’énergie se fait rare.

Maintenant, j’ai réalisé qu’il y a toujours quelque chose à apprendre et que généralement rien n’arrive pour rien. Des fois, toute bonne entreprise a besoin de restructuration.

Peut-être que certains départements ne sont pas remplis des bonnes personnes. Peut-être que le département carrière n’est pas attitré à la bonne carrière. Peut-être que tu n’aimes pas ça au point que cela te ronge. Peut-être que tu n’es pas en couple avec la bonne personne et que cela te fait sentir moins belle, bonne, capable. Peut-être que tu devrais faire du temps d’entraînement et de la qualité de ton alimentation une priorité.

Revois chaque département, et travaille ceux où il y a un manque. Je sais que j’ai, personnellement, beaucoup de travail à ce niveau-là, mais sentir que cela ne dépend que de moi me fait me sentir plus libre. Un petit peu plus en contrôle de mon bonheur. Des fois, on se force à aller dans une direction parce que c’est ce que tout le monde ferait ou qu’il est bien de faire, mais si on était l’exception qui confirme la règle? Si on était SI différent et que l’on devait se traiter comme tel? Ce n’est pas une honte, bien au contraire! Nous sommes comme des trésors enfouies qui ne demandent cas sortir de leur pénombre et rayonner de mille feux au soleil.

Alors prend encore un 30min s’il le faut pour pleurer et te demander pourquoi toi, si tu en as besoin, puis ensuite relève tes manches, puis au travail! Ton « Moi inc. » ne se bâtira pas tout seul.

Là-dessus je te laisse, j’ai une restructuration à faire, mais je t’invite à commenter ou me contacter si jamais tu ressens le besoin de parler à quelqu’un et de te sentir moins seul.

Je t’aime comme tu es,

Marjorie -xox-

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.