La clé pour devenir l’entrepreneure que tu rêves de devenir

Partage

Devenir l’entrepreneure que tu rêves d’être

Aujourd’hui j’ai envie de te parler d’un sujet un peu complexe. En tant qu’entrepreneure, je dois te poser cette question : es-tu la même dans la vie de tous les jours versus quand tu es avec tes clients?

Eh bien, je vais peut-être te surprendre, mais pour ma part, il y a deux Marjorie. Celle de tous les jours et celle qui coache ses clientes. Et je crois sincèrement que c’est important de se créer un personnage selon la personne que tu veux être et devenir en affaires. Ça te surprend? Laisse-moi t’expliquer.

Par exemple, si tu me suis depuis un moment et que tu écoutes mes lives sur la page Facebook de Les Petits Succès, tu as bien dû remarquer qu’il y a clairement deux versions différentes de moi. J’avoue que dit comme ça, ça semble extrêmement bizarre, mais laisse-moi continuer.

Quand je commence mes lives, je suis relaxe et chill, je dis bonjour à tout le monde et je raconte des petites bribes de ma vie. Mais lorsque le topo business commence, c’est là que le switch se fait et que je tombe carrément en mode business. Là je suis concentrée, ferme, directe et parfois déstabilisante, semble-t-il. C’est d’ailleurs la période où je challenge tes résistances et tes fausses croyances. Puis, lorsque j’ai terminé, je redeviens la Marjorie habituelle, relaxe, qui fait des bisous et dit des paroles gentilles.

Y croire avant de l’être

Pourquoi ce changement et est-ce nécessaire? Eh bien oui, c’est nécessaire. «Fake it ’til you make it» qu’ils disent. Pour évoluer et devenir la personne qui va te permettre de connaître le succès dont tu rêves, tu as besoin de te renouveler, d’évoluer et de penser comme la businesswoman remplie de succès que tu es au plus profond de toi. Celle qui n’attend que de sortir pour accomplir tous ce qui lui fait peur et ce qu’elle croit impossible.

Certains disent que l’on nait entrepreneur. Je ne suis personnellement pas d’accord avec ce concept. Je n’ai jamais été créative et pourtant, c’est un « muscle » que j’ai su développer. Tout comme je ne suis pas née en sachant parler (et encore moins en sachant parler anglais) et pourtant, je l’ai appris.

Je crois sincèrement qu’avec des habitudes de gagnante, on peut se conditionner à devenir qui l’on veut. Ce qui distingue ceux qui réussissent, c’est leur volonté de souffrir, d’en baver mais de tout de même persévérer.

Certains sont nés avec cette persévérance, d’autres doivent la développer. Comme tout le reste.

Alors, si tu te demandes pourquoi certains réussissent en quelques mois et que toi, en plusieurs années, tu n’as pas réussi à accomplir le quart de ce qu’ils ont accompli, ne cherche pas dans les techniques que tu connais, les contacts que tu as ou les embûches de plus que la vie à mise sur ta route.

Le veut-tu réellement?

Cherche plutôt au plus profond de toi. Es-tu réellement prête à tout pour réussir? Et là, bien sûr, je ne te parle pas de vendre ta mère, de mentir ou de voler. Je te parle de sortir de ton confort, de tes idées préconçues et de tout ce qui te retient là où tu es.

Dire que tu sors tous les jours de ta zone de confort, est-ce réellement vrai? Si tu as fait une sortie de zone de confort il y a trois mois et que tu me dis que tu sors de ta zone tous les jours depuis trois mois, ce n’est pas vraiment le cas, car c’est devenu ton nouveau confort. Je parle vraiment de sortir tous les jours de ta zone de confort. D’oser sans t’en faire avec ce que peuvent penser les gens. De faire tout ce qui est en ton pouvoir pour aider ta clientèle, quitte à échouer ou à faire des erreurs à l’occasion. Au risque de faire un mauvais « move » et de devoir t’excuser publiquement. De devoir réessayer autrement pour le bien de ta clientèle.

De ne pas avoir peur d’échouer, de risquer, de douter, et de continuer malgré tout ça dans le seul but d’arriver à accomplir la mission que tu t’es donnée, peu importe ce qu’elle est.

Vise plus haut

Et je te le dis tout de suite, si ton but en ce moment est de vivre de ta business, ce n’est pas suffisant. Et c’est précisément pour cela que tu n’en vis pas encore. Tu dois te créer un personnage, une identité d’entrepreneure qui saura créer cette abondance que tu n’es pas encore capable de créer pour l’instant.

Si tu veux de l’aide à ce niveau, je t’invite à lire « psycho-cybernetics » de Maxwell Maltz. Un excellent livre de développement personnel qui nous démontre qu’on peut réussir à acquérir les mécanismes du succès en faisant certains efforts précis.

PS: si tu es en processus d’obtenir des résultats accélérés avec ton entreprise de MLM ou entreprise de services en ligne et que tu sens que tu as besoin d’aide pour avancer comme tu le souhaiterais, tu peux prendre un rendez-vous gratuit avec moi en cliquant ici et nous regarderons ensemble ce que l’on peut faire ❤️

Ressources supplémentaires : 

Développe ton Mindset pour mieux développer ta business de rêve : https://lespetitssucces.com/mindset

Le PowerWomen Club (ouverture des inscriptions occasionnelle, si c’est ouvert fait vite!) : https://lespetitssucces.com/club

 

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.