La Saint-Valentin simplement

Partage

J’vous vois déjà vous dire “pffffff encore un texte sur la Saint-Valentin, me semble qu’on a fait assez le tour-là!!” Ben oui! Y’à les articles qui parlent de tous les trucs pour bien réussir sa Saint-Valentin, ceux qui ont les meilleures idées-cadeaux et/ou des meilleurs restos, et ha! oui! il y a les articles qui parlent que la Saint-Valentin peut être aussi la fête de l’amitié. Donc, je n’aurais pas la prétention de vouloir être originale avec mon article, mais je vais vous parler d’amour quand même!!

Il faut que vous sachiez que je n’ai pas été élevée à fêter la Saint-Valentin (une histoire pour un autre article 😉 ), mais je n’étais pas différente des autres, j’espérais toujours recevoir une carte à l’école ou avoir un petit quelque chose de spécial pour cette journée, donc croyez-moi, les déceptions je connais! C’est vrai, autant d’attentes pour une seule journée, et tout autant de désappointement…parfois, pas toujours et heureusement! Sinon, on ne se donnerait pas autant de mal chaque année!

Non mais, quand on y pense, pourquoi avoir autant d’attentes envers les autres alors que c’est une situation qui ne nous appartient pas? Malheureusement, nous n’avons aucun pouvoir sur ce que l’être aimé prévoit planifier en cette journée ou à l’inverse, la pression que nous nous imposons pour réussir à performer socialement pour charmer l’autre. En fait, mon souhait serait que cette journée soit merveilleuse pour tous, que personne ne soit laissé pour compte ou soit mal-aimé. Donc, ma réflexion m’a poussée à réaliser ceci : la seule façon de ne pas être déçu est d’avoir des attentes qu’envers soi-même. Alors, pourquoi ne pas prendre un moment dans cette journée que pour nous, pour nous dire à quel point nous sommes fiers de nous ou peut-être de se planifier une activité en tête-à-tête avec soi-même; ça peut être aussi banal que de lire un livre, prendre un bain, etc. Peut-être trouvez-vous que ça fait un peu loser? J’avoue, mais souvent on n’hésite pas à le faire n’importe quelle autre journée de l’année! Donc, l’opinion publique est très présente autour de nous…j’ai déjà pensé que ça faisait perdant de passer cette journée seule, mais maintenant avec l’expérience et l’âge (il faut ben que ça serve à de quoi vieillir! hihihi), je me dis que ça dépend du point de vue duquel on se met. Je suis convaincue que de se donner le droit de nous apprécier fait de nous de meilleures personnes, que plus on prend du temps pour soi, qu’on se donne ce privilège, plus notre estime grimpe. J’veux dire, si on n’est pas en amour avec soi, comment peut-on tomber en amour avec quelqu’un d’autre; que si on se dévalorise sans cesse, comment peut-on prendre soin de la personne aimée?

Tout part de nous, car on ne peut pas s’accorder notre importance par rapport à ce que les autres font pour nous, mais aux moments que nous sommes prêts à créer pour nous!

La Saint-Valentin peut être aussi l’occasion de se créer de nouveaux rituels, autres que ceux pour les amoureux. Pour ma part, j’ai décidé d’en faire une coutume familiale. Je suis une famille recomposée depuis maintenant trois ans; mon conjoint et moi, d’un commun accord, avons décidé que ça se passerait avec nos enfants. De toute façon, généralement, avoir des enfants est le summum ou le résultat d’un amour, alors pourquoi les mettre de côté? Pour cette occasion, tout le monde participe à préparer le souper ou le déjeuner/brunch (avec les petites crêpes en cœur…ben oui! Chuis quétaine de même hahaha). Je tiens également à leur inculquer que le temps qu’on passe avec eux est le plus beau des cadeaux, car nous ne pourrons jamais le reprendre. En ce sens, l’année dernière, je leur ai écrit à chacun une lettre avec ma belle écriture cursive où je leur décrivais leurs qualités et ce que j’admirais le plus en eux (ça pas été facile de le faire sans me répéter pour cinq enfants). Toutefois, de voir leurs sourires et leurs yeux briller a surcharger mon cœur de précieux souvenirs et d’amour.

En conclusion, je vous dirais que je refuse d’en faire une fête commerciale; pour moi, à la base l’amour ne coûte rien et devrait être simple. Et surtout, je crois fermement que nos enfants apprennent par l’exemple, alors aimons-nous et donnons ainsi le meilleur de nous-mêmes en tant que parents, amis, enfants et conjoints!!

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.