Le café, bon ou pas?

Partage

Bon, je ne vous cacherai pas que je me suis un jour posée la question à savoir si le café était nocif ou pas, combien il fallait boire de café par jour, etc. Je présume que je ne suis pas seule buveuse de café en quête de réponses sur ces bienfaits ou méfaits! Alors j’ai pris les devants en écrivant un article concernant les réponses que j’en ai eu. Et en toute honnêteté, ce que j’en ai découvert m’a complètement surprise! Je pensais qu’il y avait plus d’effets nocifs sur la santé que de bienfaits et par conséquent je pensais qu’il était mieux d’éviter le café.

Par contre, comme toute accro au café, j’avais de la misère à le laisser tomber. Faut savoir que je ne suis pas une junkie de la caféine. Je bois seulement une tasse (250ml) de café par jour et que je ne le bois pas pour l’effet excitant de sa caféine, mais pour son goût. J’adore le goût du café!!! Bref, tout ceci pour dire que j’ai fait mes recherches afin d’évaluer si le goût que j’aime tant du café en valait la peine par rapport à ma santé.

Saviez-vous que le café est le deuxième liquide le plus bu au monde après l’eau?! J’étais ébahi par cette découverte. En y réfléchissant ce n’est pas surprenant, mais que statistiquement parlant ce soit établi, m’a surprise! Aussi, bon nombre d’étude ont été dirigé sur les méfaits ou bienfaits du café depuis plus d’une vingtaine d’année. Pendant un certain temps, la croyance populaire se voulait pour les méfaits important du café. Cependant, à ma grande surprise, bon nombre d’études de nos jours révèlent que le café aurait un nombre important de bienfaits sur la santé! Et mieux encore, qu’il serait bénéfique au niveau des maladies cardiaques!!! Le contraire de ce que nous entendons.

Personnellement, j’entends toujours dire que le café n’est pas bon pour le coeur et qu’il faut arrêter d’en consommer. Maintenant, avec ces nouvelles études, il semblerait que, selon une récente étude menée par l’École de santé publique de Harvard, consommer du café,  avec ou sans caféine, n’augmenterai en aucun cas le risque de décès par maladies cardiaques et pourrait même avoir un effet bénéfique sur le cœur. Étonnant n’est-ce pas? Bien évidemment, il doit y avoir tout de même des cas particulier de personnes qui doivent éviter le café, j’imagine. Alors consulter votre médecin avant de boire une cafetière au complet!

Cependant, il est recommandé de boire pas plus de 3 tasses à café par jour. Ce qui m’étonne, car il semblerait que ce soit la moyenne de café consommer en Amérique et que cela soit convenable pour obtenir les bienfaits et pas d’effets nocifs. Personnellement, cela me suprend, car rendu au deuxième café (de suite), je ne me sens pas très bien et j’ai le coeur qui bat très vite. Donc, je vous dirai que si vous voulez boire 3 tasses de cafés par jour tel que suggéré par l’étude pour obtenir ces bienfaits, prenez en une tasse le matin, une à midi et une en fin d’après-midi, de façon espacée.

Aussi, cette même étude, mentionne que le café réduirait le risque de diabète de type 2. Cependant, il semblerait que la caféine ne soit pas en cause, car autant les buveurs de café caféiné que décaféinée ont reçu les mêmes résultats lors du test. Cependant, les dirigeant de l’études ont bien mentionné de prendre ces résultats avec prudence et que d’autres tests seront à effectuer. Étant donné que le facteur caféiné ou non, pour ce test, ne soit pas ce qui fait pencher la balance, ceci m’amène à vous parler de ce que contient le café, mais tout d’abord parlons rapidement de ses autres bienfaits.

Il semblerait aussi que le café ait des effets positifs sur les maladies tels que le Parkinson, les cancers digestifs et la maladie d’Alzheimer en plus des maladies cardiaques et du diabète de type 2 tel que précédemment mentionné. C’est incroyable! Il semblerait même qu’il réduise de 10%  les risques de décès des cancers digestifs!

Concernant ce que contient le café, qu’il contient de la caféine bien évidemment, mais aussi des antioxydants grâce à ces polyphénols. Moi qui prenait plus de thé pour les antioxydants, je suis contente d’apprendre que j’en ingurgite aussi dans le café! Ces d’ailleurs ces antioxydants qui agiraient positivement sur les cancers digestifs.

Il semblerait également que le café puisse avoir un effet calmant chez certains individus, alors que sur d’autres il créé un stress ou de l’anxiété. Tout dépendrait des personnes et de leur génétique. Personnellement, je ne fais pas parti des “calmés anonymes” au niveau du café!

Par contre, tout cela est bien beau, mais comme tout il peut y avoir des effets néfastes au café, comme des brûlures d’estomac dû à des grains de cafés trop riches en gras qui pourraient avoir été mal filtré et de ce fait créer une augmentation du cholestérol.

Aussi, et pour finir, j’ai lu et découvert que le café ne déshydratait pas. Beaucoup disent que le café est un déshydratant, mais non, il hydrate au même titre que l’eau.

Après, il faut comprendre que dans le domaine de la nutrition il y a toujours deux écoles de pensées si ce n’est pas plus. Il y aura des pros cafés avec des études pour prouver leur point et étonnamment des antis-café avec eux-aussi des études pour prouver leurs dires. Au même titre que les antis-oeuf et pros-oeuf, antis-gluten et pros gluten, et j’en passe. Il faut savoir que dans le domaine de la nutrition il faut se faire sa propre idée. Personnellement, j’ai décidé de lire les pour et contre de chaque, d’en prendre et d’en laisser et de voir sur mon corps les effets que je ressens. Rien de mieux que d’être à l’écoute de son propre corps, car ce qui est bon pour l’un ne l’est pas nécessairement bon pour l’autre.

Je ne crois pas qu’il y ait de bons ou de mauvais aliments, seulement des personnes pour qui ces aliments peuvent être bénéfiques ou nocifs.

Et toi bois-tu du café et pourquoi?

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.