L’importance de faire des erreurs pour avancer en business

Partage

Faire des erreurs pour avancer

On a souvent extrêmement peur de faire des erreurs quand on se lance en business. On veut que tout soit parfait, on prend notre temps pour être certaine de tout faire à la perfection… Et si, au contraire, c’était important et même essentiel de se tromper? Je t’explique mon point de vue là-dessus dans cet article.

Repousser nos limites malgré la peur

À chaque lundi, sur notre page Facebook Les Petits Succès, on commence souvent la semaine en force avec un live de type « Peps Monday » d’où on ressort « pepsée » (mot que je viens tout juste d’inventer) pour le restant de la semaine.

J’aime bien donner des défis aux filles lors de ces lives. Récemment, j’ai demandé aux filles de faire une action qu’elles repoussent depuis un moment. Et je peux te dire que je n’y suis pas allée de main morte. J’ai pris le nom de toutes les filles qui ont participé et la date à laquelle leur action devait être faite sur un papier. Et j’ai même fait un suivi via notre groupe Facebook Powerwomen biz pour savoir si elles l’avaient fait.

Je ne te cacherai pas qu’il y a eu une petite panique sur le moment lundi, mais, au final, elles ont eu de quoi être fières, car elles ont réussi. Et c’est exactement ça la magie d’affirmer haut et fort ce que nous voulons accomplir à un groupe de personnes qui nous soutient et nous pousse vers le haut. Et il ne faut surtout pas oublier de mentionner la date à laquelle nous voulons que ce soit fait.

Ça nous permet également de pratiquer notre muscle qui contrôle la peur d’échouer et de mal agir. Parce que oui, c’est un muscle qui se pratique, comme tout le reste, pour que l’on devienne meilleur et plus à l’aise avec le temps.

Car, effectivement, on a souvent tendance à procrastiner ou à repousser certaines actions. On veut que tout soit parfait et bien fait avant de se lancer, mais souvent, c’est la peur qui nous arrête.

La peur d’échouer

Tu sais, les chances que tu effectues parfaitement et du premier coup quelque chose de nouveau pour toi sont assez minces. Et comme tu as un minimum de 18 à 20 ans d’existence sur terre, tu as probablement compris toi aussi que la perfection n’existe pas.

C’est comme un enfant qui apprend à marcher ou à faire du vélo, il doit tomber plusieurs fois avant de réussir à trouver son équilibre. Personnellement, j’arrive même à me tordre la cheville en marchant dans la rue, sans obstacle, ni caillou, ni trou dans la chaussée ou quoi que ce soit d’autre. Juste moi qui ai failli à mettre un pied devant l’autre. Pourquoi? Parce que la perfection n’existe pas. Alors pourquoi donc attends-tu ça de toi avec ton entreprise? Ça n’a tout simplement pas de bon sens.

T’attendrais-tu à ce que ton enfant sache parler en sortant de l’hôpital? Non, car c’est illogique. Tout comme ce n’est pas logique d’espérer être en mesure de tout réussir parfaitement du premier coup avec ton entreprise! Et de toute façon, tu ne veux pas que ça se passe de cette façon non plus.

Car si tu ne fais pas d’erreurs au début, tu vas nécessairement en faire tôt ou tard et si c’est tard, ça fera encore plus mal.

Les erreurs ne sont pas un échec ou une finalité en soi. Elles ne le deviennent que si tu décides d’abandonner.

On a souvent peur de se tromper et de faire des erreurs, car on a peur d’être jugée, pointée du doigt et faire rire de nous. Mais pourtant, pour ma part, j’ai appris beaucoup et je suis devenue meilleure dans ce que je fais, car je me suis SOUVENT trompée et que je continue de le faire.

Faire des erreurs, c’est aller de l’avant

De mon côté, J’ADORE faire des erreurs. J’en fais souvent et j’apprends plein de choses d’elles. Par contre, je déteste faire la même erreur deux fois.

Voilà! Faire des erreurs, c’est bien! Thomas Edison s’est trompé des centaines de fois avant de trouver comment créer une ampoule électrique à incandescence. Et pourtant, ce n’est pas un nul. On en parle encore aujourd’hui et positivement. Car sans ses erreurs, il n’aurait pas appris tout ce qu’il a appris et fait cette grande découverte.

Alors, n’aie pas peur d’agir et de te tromper, car de cette façon, tu te rapproches beaucoup plus près du succès que tu ne le crois.

Là dessus, je t’invite à « zieuter » les lundis matin sur notre page Facebook Les Petits Succès afin de ne pas manquer notre prochain « Peps Monday ».

Sinon, comme d’hab, n’hésite pas à laisser tes commentaires sous cet article si tu en as envie.

P.s. si tu es en processus d’obtenir des résultats accélérés avec ton entreprise de MLM ou entreprise de services en ligne et que tu sens que tu as besoin d’aide pour avancer comme tu le souhaiterais, tu peux prendre un rendez-vous gratuit avec moi en cliquant ici et nous regarderons ensemble ce que l’on peut faire ❤️

Ressources supplémentaires : 

Développe ton Mindset pour mieux développer ta business de rêve : https://lespetitssucces.com/mindset

Le PowerWomen Club (ouverture des inscriptions occasionnelle, si c’est ouvert fait vite!) : https://lespetitssucces.com/club

 

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.