Pendant longtemps, j’ai crû que j’étais une anomalie.

Partage

Pendant longtemps, j’ai crû que j’étais une anomalie. 

Pendant longtemps alors que les enfants de mon âge aimaient jouer dehors entre eux, j’aimais lire de long roman jour après jour et m’imaginer, durant ma lecture, les paysages, la vie, les embûches de mes personnages préférés.

J’ai longtemps, et je le suis encore, été considérée comme une éternelle rêveuse. Malgré que je me trouve réaliste & les pieds sur Terre, j’aime savoir composer avec la réalité de notre société, et la défier.

En réalité, j’ai toujours été un curieux de mélange de pleins d’opposé. Je n’ai jamais été une fille de catégorie ou d’étiquette.

J’aime parfois m’habiller féminine, maquillée, coiffée (dans de très rares occasion). Cela dit, j’adore aussi être en tenu de sport, décontracte, corporatif (petit tailleur) ou encore en pyjama… ALL DAY LONG…

Sans avoir à me qualifier de féminine ou pas. Je suis simplement moi.

J’adore les fruits, mais pas dans les tartes. J’aime les tartes, mais pas avec des fruits.

J’aime le yogourt sans les fruits & les fruits sans le yogourt, mais pas mélangé ensemble.

Et parfois, j’aime mélanger en mettant des Pretzel dans du Nutella (du moins à l’époque où je digérais le tout).

Je n’ai jamais été une fille de Blanc ou Noir, pourtant pendant longtemps, j’ai voulu éviter les zones grise… En tentant de mettre les gens, les choses, dans des catégories, y compris moi-même. I guess, c’est ce que la société attends de nous right?

Avec toutes leur petites cases.

Es-tu célibataire, mariée, en couple, ou encore “C’est compliqué”? Une minorité visible, ethnie, caucasienne, juives, noir, arabes, name-it. Ou encore, lesbiennes, pansexuel, bi, gay, hétéro, masochiste, échangiste, name-it.

Tellement d’étiquette pour ne pas dire grand chose…

 

Si tu regardes bien. L’amour c’est quoi?

L’amour, c’est deux êtres qui s’aiment. Point.

Le sexe, l’âge, l’ethnie, l’orientation sexuelle, etc. ne définit pas l’amour.

Tellement de gens quotidiennement défient ces étiquettes,qu’au lieu de comprendre qu’elles ne servent à rien, nous en créons de nouvelles.

Pourquoi?

Pourquoi continuer de diviser les gens en les rentrant dans des catégories où ces personnes s’identifieront à un groupe d’individus “comme eux”? Et ainsi, les freiner à explorer de nouvelles choses, sans frontières, sans barrières, sans étiquettes?

Nous créons de nouvelles étiquettes pour assouvir notre besoin de contrôle… l’inconnu, depuis longtemps, nous fait tous peurs, je pense qu’on est d’accord là-dessus, mais est-ce avec raison?

Et si nous étions née avec pour apprentissage que la vie est une aventure? Où jour après jour, ta quête est de découvrir ce que cette journée te réserve? De te laisser surprendre, de te laisser découvrir de nouvelles facettes de toi selon la nouvelle expérience vécu, comment penses-tu que ta vie serait actuellement?

Serait-elle moins stressante? Plus douce? Vivante? Plus inusité?

Beaucoup s’évadent dans les voyages en quête d’aventure & de découverte. Beaucoup n’ont pas se désir ou les moyens… Pourtant, combien d’entre-nous pourrions expérimenter l’excitation de la nouveauté et de l’inconnu quotidiennement, si seulement nous laissions la vie opérer sa magie?

Comme je l’ai mentionné plus haut, j’ai longtemps été vu comme une anomalie. La fille qui vit sa vie à mille à l’heure, parfois en se posant trop de questions, d’autres fois sans s’en poser du tout. J’ai souvent été la fille qui faisait des choix non rationnel, qui osait, qui fonçait.

Le genre de fille qui a longtemps était admirée pour ses qualités, et souvent jugée pour son insouciance.

Une différence que j’ai souvent eut de la difficulté à porter. Car la pression sociale voulait que je trouve l’homme de ma vie, me marie, fasse des enfants, achète une maison, et bâtisse ma petite vie tranquille jusqu’à la fin de mes jours.

Malheureusement pour ces gens, je ne suis pas ce genre de fille. Je ne veux pas d’enfants, ni de maison, ni d’une petite vie tranquille sur le pilote automatique.

Je suis une créative, une innovatrice, une fille qui aime résoudre des problèmes. Une fille qui aime aider les autres à transformer leur vie. Celle  qui aime questionner le monde et le refaire. Je suis une fille qui aime bâtir des choses de ses propres mains, et le mettre au service du collectif.

Je suis une fille, qui simplement par sa différence, souhaite changer le monde, & fera tout ce qui est en son pouvoir, de son vivant & après, pour le changer.

Aujourd’hui, je sais que mes opinions différentes ne plaisent pas. 

Mon point de vue différent ne plaît pas. Mes solutions différentes n’enchantent pas. Et c’est ce qui fait de moi la personne parfaite pour contribuer au changement auquel j’aspire. Afin qu’un plus grand nombre soit enfin libre de vivre son bonheur comme il l’entend.

Être différent, c’est dure, et si tu lis encore ce message, c’est que tu fais partie de ces gens-là.

Je sais que parfois tu dois te sentir seule. Parfois douter de tes capacités, de qui tu es. Parfois, tu dois avoir envie de changer en pensant que ce serait pour le mieux, alors qu’en réalité c’est pour le pire, car à l’intérieur ton être pleure dans la cage dorée que tu lui as bâtis.

Sache une chose, que ce soit en affaire ou dans ta vie personnelle, laisse qui tu es réellement s’exprimer. Car le meilleur filtre à toxique dans ta vie, le meilleur répulsif à mauvaises personnes est la pureté de ton authenticité.

Un jour, tu finiras par rencontrer des gens comme toi, grâce à se filtre, des gens qui te feront sentir à ta place, et ce jour-là, tu comprendras.

Tu comprendras que l’anomalie ce n’est pas toi, c’est la société. 

Et que si tu en es une, tu es celle qui transformera notre monde pour le mieux, et pour cela je t’en remercie.

De mon côté, je remercie la vie de mettre sur mon chemin des gens qui me font sentir à ma place, et je remercie la vie de m’avoir mener à créer la communauté de Phoenix, car chacune des Phoenix la composant est unique, et chacune d’entre-elles contribuent à ce que nous nous sentions toutes importantes & uniques.

Et trouver un environnement aussi sain, aimant, et motivant quotidiennement près de soi où qu’on soit, je le sais que ce n’est pas donné à tout le monde.

À toutes les Phoenix de cette Terre, merci.

Maintenant, je t’invite à commenter une différence dont tu es fière! 

P.s. Tu en sauras plus sur le truc de Phoenix dont je parle, en cliquant ici.

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.