Pourquoi le Marketing sur Facebook est mort?
Publié le 2 Avril 2019.
par Marjorie Beaudet
CUSTOM JAVASCRIPT / HTML
AVERTISSEMENT
Tout d’abord, avant d’aller dans le vif du sujet, tu dois savoir que j’adore ce que je fais et que le marketing est vraiment une façon incroyable d’aider les gens en leur montrant, de la bonne façon, que leur situation n’a pas à rester éternellement ainsi. Tu comprendras bien que cela fait des années que je garde tout ce que je vais te révéler pour moi, ne sachant pas comment aider les gens avec tout ça, sans passer pour la rageuse de service. J’ai attendu de bâtir tranquillement, mais solidement, les fondations de mon entreprise basée sur l’éthique, l’intégrité, l’honnêteté et la transparence afin d’arriver au moment où mon succès démontrera bien que ce que je sais n’a rien à voir avec de l’envie ou de la jalousie, mais bien du désarroi. 

Je n’ai pas du tout envie de “mordre la main qui m’a nourri” en parlant de mon industrie comme je vais le faire. Cependant, je ne tolère pas que l’on prenne les gens pour des cons, et c’est aujourd’hui que je vais te révéler les dessous pas très glorieux de ces gens qui t’enseignent des techniques de merde dans l’unique but de remplir leur portefeuille. 
Tout à commencé, fin 2017, lorsque l’on m’a conseillé de faire un programme moins complet et gros que celui que j'ai créée (qui s’appelait PowerWomen 2.0) dans le but d’en créer un moins complet et faire de l’argent plus facilement.
La raison que l’on m’a donnée? Les gens n’en demandent pas autant, fait quelque chose de vite fait et ils vont être contents avec ça. 

WHAT!?!?!

Est-ce réel? Est-ce réellement ça qu’il faut faire? Ce conseil, je l’ai eu d’une grande tête d’affiche au Québec dans l’industrie. 

Bien évidemment, je n’ai pas suivi le conseil. Je préfère mettre plus de temps à créer quelque chose de complet qui va RÉELLEMENT apporter des résultats aux gens, qu’un petit truc vite fait qui va donner le sentiment d’aider sans réellement faire de GRANDES différences. 

J’ai commencé à me dire… il y a quelque chose de pas net. S’en est suivi un PAQUETS de mensonges lors de collaboration où même ma communauté m’a mentionné que c’était louche et pas normal. 

Il faut savoir un truc de moi. J’ai un background dans le domaine juridique. J’ai passé 7ans dans le domaine, j’ai étudié au CEGEP en techniques juridiques et j’ai même été complété mes connaissances à l’université en droit (et pour être totalement transparente avec toi, je n’ai pas été cherché mon BAC). Cela dit, ceci m’amène au fait que je laisse toujours le bénéfice du doute, tant que je n’ai pas de preuve. 

Aujourd’hui, j’en ai suffisamment pour avancer ce que je dis. 

Je vais t’avouer que tout ce que j’ai vu m’a dégoûté,
j’ai entendu des histoires d’horreurs et je me sentais tellement impuissante. 
Et donc, j’ai commencé à analyser ce qui comptait RÉELLEMENT pour moi, car je vais être honnête avec toi, je te dis les choses telles qu’elles sont, mais mon but n’est pas de faire une vendetta contre ces marketeurs aux pratiques douteuses, car j’en vois un paquet d’autres, moins bruyants dont les clients sont EXTRÊMEMENT satisfaits et ça fait plaisir à voir (oui, c’est ma compétition et je suis contente pour elle, car lorsque nous avons la même mission et qu’on l’accomplit à merveille, je ne suis même pas sûre que l’on puisse appeler ça de la compétition, mais peut-être même plus des alliés). 

Donc, j’ai regardé ce qui se passait chez les gens. Chez toi! (Non je n’étais pas à la fenêtre de ta cuisine entrain de regarder ce que tu fais, mais plus sur les médias sociaux à observer tes réponses si tu es dans ma communauté). Et j’ai réalisé le bordel que c’était. 
On aurait pu comparer le tout à une poule pas de tête qui court partout dans l’espoir de la retrouver. 
  • Branding;
  • Entonnoire (tunnel de vente, ou funnels)
  • Produits passif;
  • Facebook;
  • Youtube;
  • Instagram;
  • Linkedin;
  • Pinterest;
  • Email marketing (infolettre);
  • ChatBots (Manychat);
  • Vidéos;
  • Blog;
  • Site Web;
  • Publicité Google;
  • SEO;
  • Publicité Facebook;
  • Publicité Youtube;
  • Publicité Linkedin;
  • Publicité Instagram;
  • Publicité Pinterest;
  • Outils gratuits;
  • Upsell;
  • Downsell
CUSTOM JAVASCRIPT / HTML
Bref, tu comprendras bien que la liste n’a pas de fin, j’ai même pas parlé des webinaire, masterclass virtuelle, workshop. 

C’est un véritable bordel, tout le monde se jette sur tous ses conseils à la fois en espérer “crack the code” afin de trouver LE raccourcis qui leur permettra d’atteindre le même succès que leur “GURU” préféré. 

Cela fait un peu plus de la moitié d’une décennie que je suis entrepreneur et si je compte seulement mon investissement de l’année dernière, j’ai investis un peu plus de 96 000$ en formations, mentorat et test de différents entonnoirs, publicité Facebook, bref quelques-unes de ces astuces magiques pour vous (et pour mon bénéfice personnel soyons honnête) afin de voir ce qui en était. 

Attention! Ce n’est pas que ça ne marche pas toutes ces choses-là, c’est qu’un élément important de l’équation a été oublié lorsque l’on t’en a parlé. De toutes façons, nous allons y revenir un peu plus tard. 


Car, c’est la beauté d’observer une industrie de l’intérieur et que tu vois les modes, tendances que les autres ne voient pas. Tu as accès à beaucoup plus de résultats, données, que la plupart des autres coachs, consultants et créateurs de cours en ligne. 

Tout à commencé avec des conversations, des commentaires, des messages privés, des emails. 
Tous ces gens me disaient comment ils faisaient exactement ce qu’on leur apprenait sans avoir les résultats promis.
Bien évidemment, de part mon background juridique, je ne pouvais m’empêcher de demander des preuves. Moi-même étant coach, je sais que tout le monde ne peut pas réussir nécessairement à 100% même accompagné (souvent dû à un mindset très résistant à se débloquer). Prime à bord, je me disais que ça devait être la personne le problème, son mindset, ses blocages et lorsque les preuves sont apparues j’ai réalisé qu’en effet le mindset y était pour quelque chose, mais pas de sa faute à elle, car EN EFFET elle avait fait EXACTEMENT tout ce qu’on lui avait demandé de faire… sans résultat. 

WOW! Mais que se passe-t-il ici!?! 

Donc, que penses-tu qui est arrivé par la suite? 
La confiance envers les coachs, consultants, “expert en marketing” a diminué.
Et les gens se disent qu’ils peuvent le faire tout seul grâce aux 1001 personnes qu’ils suivent sur les réseaux sociaux qui leurs donnent 1001 conseils en même temps. 

Au risque de me répéter, c’est un véritable BORDEL cette histoire-là!
Maintenant, revenons un petit peu en arrière quelques instant?

Avant 2018, donc fin 2017 et on recule, l’univers Facebook était complètement différent. Le marketing en ligne via les médias sociaux était peu utilisé, l’algorithme Facebook était beaucoup moins perfectionné qu’aujourd’hui, et celui des publicités Facebook aussi. Le coût d’un “lead” (potentiel client) était très bas, les “likes” coûtaient presque rien, obtenir l’adresse email de quelqu’un était “facile”, et les webinaire étaient suffisamment peu nombreux pour que les gens trouvent ça intéressant. 

Depuis, nous sommes extrêmement nombreux à en dépendre et à être en quête de toujours plus, de LA méthode qui sera la plus simple et rapide à mettre en place pour gagner instantanément à la loterie du succès.
Le Bro-Marketing international
Aux États-Unis, depuis quelques temps déjà, un phénomène a fait surface ayant pour nom le Bro-Marketing. Nom introduit par un auteur que J’ADORE MJ Demarco (Auteur du livre “Millionnaire Fastlane” et “Unscripted”.). Bien évidemment, tu comprendras bien que ce phénomène est connu à l’international ici au Québec, aux États-Unis, en France, partout (dans mes découvertes, j’ai pu l’observer aux USA, Québec et France).

Cependant, je n’ai pas nécessairement envie de prendre du temps sur comment repérer un “Bro-Marketeur” ni donner des noms. Nous apprenons tous et faisons tous des erreurs. Sûrement que ceux qui peuvent parfois avoir des pratiques douteuses vont vite rectifier le tir, comme moi j’ai pu également en faire, car nous sommes tous humains au bout du compte! 

Ce que je vais juste te dire, c’est que ce Bro-Marketing international est la raison pourquoi les pubs, les entonnoirs, les ebooks, et tout le tralala se ressemblent. 
  •  C’est pour cela que rajouter des TONNES de bonus qui ont aucun rapport avec la valeur de ce que tu offres, est la norme;
  •  Que lorsque quelqu’un veut en savoir plus sur ce que tu offres ou le prix, tu dis vient me voir en privé;
  •  C’est pour cela que les webinaires où on fait semblant d’apprendre quelque chose aux gens pour ensuite leur vendre la véritable solution fonctionne;
  •  Que faire des concours pour avoir des likes et peut-être des ventes, c’est rendu la base;
Et attention, comme je t’ai dit, j’ai passé beaucoup de temps à essayer un paquet de chose pour en arriver à savoir tout ça. Et ces choses, ce sont certains de ces exemples. Je vais t’avouer que je ne suis pas blanche comme neige. Car avant de dire que je n’aime pas les champignons, je goûte.

Lorsque j’étais en MLM de 2013 à 2016, j’ai essayé le fameux “Ajoute les amis des amis et écris-leur pour “t’intéresser à eux” (la fameuse méthode F.O.R.M.) pour ensuite leur vendre ton truc. Je l’ai essayé, car je ne voulais pas rester dans ma zone de confort comme on n'arrêté pas de me le reprocher. Et j’ai réalisé qu’effectivement je n’aimais pas ça, car je trouvais ça hypocrite, et j’ai donc développé mes stratégies d’Attractions éthique sans plus jamais ajouter et écrire à qui que ce soit depuis. Donc, oui j’ai essayé certaines de ces techniques (par contre, lorsque je parlais avec les gens et voyais que ce n’était pas pour eux, je les remboursais ou je les refusais avant même qu’ils achètent!). 

Et c’est en les essayant que j’ai bien pu me rendre compte du bordel que c’est. Tout est accès sur la pression d’acheter, de vendre, de convertir et non accès sur le CLIENT lui-même. Quels sont ces besoins, ces intérêts? Comment pouvons nous l’aider? Pouvons-nous réellement l’aider? Devons-nous le rediriger ailleurs? Qu’est-ce qui est le mieux pour tous?! Pas seulement pour soi. 

C’est simple, selon moi, enseigner seulement une façon de faire à tous parce que c’est la nôtre et que ça marche… ce n’est pas de l’expertise. Un expert saura adapter, innover et essayer de nouvelles tactiques selon le besoin, l’industrie, la clientèle de la personne. Les one size fits all… ça ne marche pas avec les paires de jeans autant qu’avec ton marketing. 

Donc, oui leurs tactiques fonctionnent bien pour certaines personnes, mais si on regarde le pourcentage de réussite sur le nombre de personnes aidées, on est loin des 10 000$/mois promis. 

Maintenant soyons clairs sur quelque chose.

Si tu utilises quelques-une de ces techniques, tu n’es pas pour autant une mauvaise personne ou mauvais entrepreneur (la preuve je les ai essayées et je me considère très honnête!). C’est juste des preuves supplémentaires que nous baignons dans cet univers pollué tous ensemble.

CUSTOM JAVASCRIPT / HTML
Personne ne comptait te dire pourquoi
jusqu’à maintenant…

Nous allons aller un peu plus en profondeur sur le sujet, mais avant j’aimerais que tu saches une chose: 

Ce n’est pas ta faute si tout ce que tu mets en place ne fonctionne pas. 

Certes, il y a sûrement une part de mindset (il y a en a toujours), mais clairement tu as sûrement des outils qui ne sont pas adaptés à ta situation en main actuellement. 

©2018, Les Petits Succès, Tous droits reservés

Ce site ne fait pas partie du site Web Facebook ™ ou de Facebook ™ Inc. De plus, ce site n'est en aucun cas approuvé par FacebookTM. FACEBOOK ™ est une marque déposée de FACEBOOK ™, Inc.
Nous utilisons des cookies afin d'assurer la meilleure expérience possible sur notre site web. Si tu continues à utiliser ce dernier, nous considérons que tu acceptes l'utilisation des cookies! En savoir plus...