Pourquoi toi? Tu n’as pas mérité tout ce qui t’arrive pourtant…

Partage

À toi mon ami pour qui la vie est difficile ces temps-ci, voici ce j’ai envie de te dire :

Salut! Je veux simplement répondre à ton statut Facebook d’hier où tu disais que ta vie c’est d’la marde, que tu sais pu quoi faire, que tu aimerais mieux être là-haut que sur terre, que tu verses toutes tes larmes sur le sol et que tu pries pour mourir…

Premièrement, j’ai envie de te serrer dans mes bras. Je sais, ta situation n’est pas facile, on dirait que les malheurs te suivent, comme si tu n’avais pas assez de démons intérieurs, tu dois en plus maintenant composer avec cette maladie qui t’oblige à changer toutes tes habitudes de vie.

Je sais la vie est parfois injuste…pourquoi toi plus qu’un autre? Pourquoi y’en a qui semble toujours l’avoir facile? Malheureusement, il n’y a pas de réponse valable à cette question. Ce que je sais par contre, c’est le moyen de te prouver ta valeur et te redonner confiance en tes capacités : as-tu vu le nombre de commentaires que tu as suscités avec ton statut? Vois-tu combien de personnes ont répondu présentes pour toi? As-tu vu combien se sont souciés de toi sincèrement?

Ta valeur vient du fait que toutes ces personnes-là t’aiment et te veulent dans leur vie, car tu es quelqu’un d’unique, de spécial et dont je suis fière d’être l’amie. Donc, en gros ce que j’essaie de te dire, c’est que ta réaction est normale, car tu as un deuil à faire de ce qu’étaient tes habitudes de vie, de tes anciens amis, etc. Je n’ai pas le droit de te dire que je comprends ce que tu vis, car je ne le vis pas moi-même. Par contre, je peux essayer de me mettre à ta place, car je sais ce qu’est un deuil : il a fallu que je fasse celui de mon bébé mort-né, il a aussi fallu que je le fasse par rapport à ma mère à cause de la religion, il a aussi fallu que je le fasse par rapport à la vie que je menais avec le père de mes enfants, avec le fait qu’il m’ait trompée… ais-je mérité tout ça?? Pourquoi est-ce que j’ai dû subir tout ça? Je n’ai pas de réponse, car tout comme toi, j’ai subi ces épreuves-là, je ne les ai pas choisies. Je reste consciente que nos situations ne sont pas pareilles, mais un deuil reste un deuil. Il y a plusieurs étapes à passer et si tu ne les vis pas, tu ne pourras trouver la paix intérieure. Tu as le droit de crier à l’injustice, d’être en colère, de pleurer jusqu’à ce que tu n’aies plus de larmes, même que c’est nécessaire, car ce sont des étapes normales. Mais tu ne dois pas rester dans cet état-là longtemps, tu ne dois pas non plus te considérer comme une victime, car tu n’en es pas plus une que moi, ou ta mère ou quiconque. Au contraire, nous sommes des battants!!!

Je suis certaine que tu es un quelqu’un qui n’abandonne pas dans la vie. Tu es aussi un grand homme, car pour moi, les grands hommes de ce monde sont ceux qui assument leurs erreurs, qui sont capables de montrer leurs émotions et ensuite, de passer à autre chose, tout en n’oubliant pas ce qu’ils ont vécu. Ces grands hommes-là sont aussi capables d’aller chercher de l’aide extérieure, car un coup de pouce n’est jamais de trop n’est-ce pas?! Tout ce que tu vis, fait de toi l’adulte que tu es. Oui, ce n’est pas facile et je ne te mentirais pas en te disant que ça va passer et que tout va être beau et rose! Non, la vie sera toujours ce qu’elle est, mais elle vaut tellement la peine d’être vécue à cause de ce qu’on en fait.

Maintenant, c’est à toi de choisir ce que tu veux devenir, à toi seul et à personne d’autre.
Tu comprends ce que je veux dire : c’est toi SEUL qui poses les gestes, toi SEUL qui prends des décisions.
TOI SEUL qui construit ton avenir et crois-moi, il va être à la hauteur de tes attentes, car tu l’auras choisi.
Tu dois te choisir, choisir ce que tu aimes et réussir à faire la part des choses en regardant ce qui est positif.
Et il y en a beaucoup plus que tu penses, suffit de prendre du recul pour les voir.

Les prochaines semaines ne seront pas faciles, car pour les situations où nous n’avons pas de réponses, seul le temps est un bon remède. Et il fait chier le temps! Parce qu’il n’est pas vite!!!

Mais si tu trouves ça difficile, prends une journée à la fois, si c’est encore pénible,
vas-y une heure à la fois, sinon, une minute à la fois…moi, je prenais ça une seconde à la fois.

Sache que je t’aime et que mon amour pour toi est inconditionnel. Je sais que je ne suis pas toujours disponible, mais sache que ma porte t’es toujours grande ouverte et mes oreilles prêtes!!

Je t’embrasse très fort! xxx

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.