Shampooing sec naturel, je dis oui à cette recette!

Partage

Les shampoings sec… en avais-tu déjà entendu parlé?

Personnellement, c’est nouveau pour moi. Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à mes cheveux un petit peu plus en profondeur et avoir le désir brûlant de les avoir plus doux. Plus brillant. Naturellement. J’ai découvert les masques capillaires naturelle à l’avocat et, commencé à entendre parler de shampooing sec.  

D’ailleurs la recette de masque capillaire à l’avocat a déjà fait l’objet d’un article que tu peux découvrir en cliquant ici.

Mes recherches sur les masques capillaires m’ont, donc, menés à entendre parler des shampoing sec.  À quel point il est préférable pour les cheveux de les laver avec ce genre de produit. Bon je savais déjà que se laver trop souvent les cheveux avec un shampooing pour la douche n’était pas bon, mais ils deviennent tellement vite gras qu’il est dure de résister.

Alors après avoir testée le masque capillaire à l’avocat et avoir eut des résultats qui dépassent mes attentes, j’ai eut l’envie de continuer mes expérimentations. Par conséquent, j’ai eu envie de me trouver un shampooing naturel sec pour réduire mes shampooings dans la douche.

Déjà, je tiens à préciser que je me suis lavée les cheveux avec la recette de shampoing sec que je vais te donner. Seulement, je l’ai utilisé 1 semaine après avoir fait le masque capillaire à l’avocat. Aucun autre shampoing n’a été mis dans mes cheveux avant ça. Et comme la photo le démontre, mes cheveux sont relativement propre pour 1 semaines sans entretien!

Je suis bluffée des résultats.

Alors ce shampooing sec. Comme tu dois bien te douter, mon petit côté juridique m’a fait faire moulte recherche sur internet avant d’arrêter mon choix sur une recette en particulier.

La recette que je vais t’offrir est pour les brunes (tu vas vite comprendre pourquoi), mais je vais te dire quoi enlever si tu es blonde.

Pour commencer, je te propose cette recette après l’avoir tester, bien entendu, et aimé. J’ai constaté une augmentation du volume de mes cheveux et la disparition de l’effet de racine grasse. Par contre, je compte continuer de me laver les cheveux (avec mon shampooing habituel de douche) mais 1 fois par semaine ou semaine et demi.

Alors la recette:

  • Fécules de maïs (30g);
  • Bicarbonate de soude (1 cuillère à soupe);
  • Poudre de cacao sans sucre (1 cuillère à soupe); et
  • Huiles essentielles de Tea Tree, menthe poivrée ou lavande (10 gouttes).

Mixer le tout dans un bol ou dans un contenant à épices jusqu’à obtention d’une poudre plus ou moins brune (couleur cacao clair).

Pour les blondes?

Enlever la poudre de cacao (elle est présente seulement pour colorer la mixture pour que ça paraisse moins sur les brunes).

Avant d’appliquer, il est important de bien se brosser les cheveux la tête vers le bas. Et surtout de bien brosser de bas en haut pour disperser la Kératine vers les pointes. Celle-ci peut être concentrée sur les racines (d’où l’effet gras). Puis on relève la tête et on brosse à nouveau.

Ensuite, saupoudrer avec le contenant à épices ou à l’aide d’un pinceau (de type maquillage) sur les racines. Par étage. Tel que démontré sur la vidéo ci-bas.

J’ai laissé le tout appliquer 1h en m’attachant les cheveux, mais il est mentionné de 20min à 1h.

Une fois le temps écoulé, on détache les cheveux et on brosse à nouveau la tête vers le bas des racines aux pointes et on relève la tête pour brosser à nouveau des racines aux pointes.

J’ai constaté que mes cheveux semblaient plus doux comme après une shampooing dans la douche et plus volumineux.

Par contre, parfois je sentais l’odeur de cacao quand j’attendais que le tout soit appliqué, alors je te conseil de changer d’huiles essentielles ou d’ajouter quelques gouttes (bref, ajustes-toi).

Sinon, j’ai trouvé ça simple et efficace.

Comptes-tu essayer? Qu’en penses-tu?

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.