Sois toi-même

Partage

Il est surprenant, je trouve, qu’en 2016, être soi-même soit encore aussi difficile.

Beaucoup de taboo n’en sont plus, beaucoup de changement et d’acceptation sur plusieurs niveaux ont été fait dans notre société et donc il est beaucoup moins difficile d’être différent.

Cela dit, j’ai l’impression qu’être différent sois plus accepter pour les personnes influentes, les artistes, personnalités publiques, etc.

Cela dit, être soi-même dans la vie de tous les jours, citoyen moyen de ce monde, cela prend du courage.

Il n’est pas facile d’être habillé différemment, de rire plus fort, parlé avec difficulté, faire des blagues ou dire des choses qui sortes de l’ordinaire, tout ça devient trop frivole pour certaines personnes et nous font mériter des commentaires déplaisant qui nous donne envie de nous fondre dans le moule, voir même de disparaître.

Voilà pourquoi dans cette vidéo, je t’explique qu’être toi-même est GÉNIAL et que même si tu déranges ce n’est pas grave, car les gens que tu déranges n’influeront pas sur ta vie, il vont continuer leur chemin et auront même probablement oublié que tu existes, trop occuper à s’occuper de leur problème et de leur propre vie.

Alors vas-y, ne te gène pas, ris plus fort, ris aux éclats même, habilles-toi comme tu l’entends, fais des jeux de mots qui te font rire toi, car l’important c’est comment TOI tu te sens!

Partage

Marjorie Beaudet

Je suis Marjorie Beaudet, fondatrice de Les petits Succès et de son académie en ligne Les petits Succès Académie. J’ai commencé mes 14 premières années de vie en France, à Bordeaux, pour ensuite m’installer au Québec en 2005. J’ai commencé mes études en droit ainsi que mon expérience professionnelle en notariat, pour ensuite me rendre compte que ce n’était pas pour moi. J’adore le droit, mais comme intérêt pas comme carrière. C’est au travers du développement personnel et de beaucoup d’introspection que j’ai découvert ce qui me drive vraiment dans la vie, et c’est d’aider les femmes à s’accepter et être bien avec elles-mêmes. Alors j’ai fait un virage à 180 degrés, pris mon courage à deux mains et j’ai tout recommencé de zéro. J’ai décidé de faire ce qui est bon pour moi et non ce que les autres attendent de moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.